Coating

Livre de Jessica Stockholder
Publié en 2009 sous la direction de Mari Linnman, aux Editions Incertain Sens, Rennes, avec le soutien du FRAC Bretagne et de la galerie Nathalie Obadia
Prix : 12 €

Coating est un livre composé par Jessica Stockholder à partir d’une série de photographies numériques réalisées entre 2006 et 2008 et dont une sélection* a été montrée, pour la première fois, dans l’exposition Lumps Bumps & Windy Figures Too à la galerie Art & Essai de l’université de Rennes 2 en 2008, sous la direction de Mari Linnman.

Coating, titre à la fois du livre et de la série de photographies, signifie en anglais le fait de recouvrir quelque chose d’une fine couche. Plus connue est l’œuvre à la fois picturale et spatiale de Jessica Stockholder qui propose une exploration infinie de points de vue aux spectateurs qui se déplacent autour et à travers ses installations. Ici, c’est l’artiste qui a recouvert de son regard des objets, des fragments d’oeuvres, des choses et d’autres, situés dans un espace donné, pour offrir une image matériellement faite d’une fine couche.

Le livre a permis à l’artiste de montrer les images de manière hybride, mêlant photographies et plages de couleurs à la présence de mots. Quand les images sont présentées par deux, l’artiste joue avec leur format et leur disposition, d’autres sont montrées face à l’image d’une couleur qui, de manière dégradée, s’évanouit dans le blanc du papier glacé. L’usage des mots est sporadique et énigmatique, il participe à l’image, à sa lecture, mais aussi à son brouillage.

La série Coating nous montre que l’oeuvre de Jessica Stockholder ne donne pas seulement à voir mais qu’elle est aussi un outil de perception, voire un outil critique. Son recours à la photographie – un médium « conventionnel » – nous aide à comprendre que ce travail n’invite pas seulement à regarder, mais propose aussi une manière de le faire – une manière de regarder les choses concrètes et les structures abstraites du monde dont les images sont issues.

Mari Linnman

* Cette sélection a également été montrée à Paris en septembre-octobre 2009, à la galerie Obadia, rue du Cloître Saint-Merri (espace II).

*

Coating

Coating is a book compiled by Jessica Stockholder based on a series of digital photographs taken between 2006 and 2008, a selection* of which was first shown in the exhibition Lumps Bumps & Windy Figures Too, curated by myself, in the Art & Essai gallery at Rennes 2 University in 2008.

Coating is the title of both the book and the series of photographs. Jessica Stockholder’s pictorial and spatial work is better known, proposing as it does an endless exploration of viewpoints for viewers moving around and through her installations. Here, it is the artist who has “coated” with her own eye objects, bits and pieces of works, things and so on, situated in a given space, to offer an image materially made of a fine coating.

The book has enabled the artist to show the images in a hybrid way, mixing photographs and areas of colours with the presence of words. When the images are presented in twos, the artist plays with their format and their arrangement, while others are shown facing the image of a colour which, in a faded way, vanishes in the whiteness of the glossy paper. The use of words is sporadic and enigmatic, part and parcel of the image and our reading thereof, as well as its blurredness.

The Coating series shows us that Jessica Stockholder’s work does not just  present things, but is also a tool of perception, not to say a critical tool. Her use of photography – a “conventional” medium – helps us to understand that this work does not just invite us to look at it, but also proposes a way of doing so – a way of looking at the concrete things and abstract structures of the world from which the images come.

Mari Linnman

*Selection also shown in Paris in September-October 2009 at the Obadia gallery, rue du Cloître Saint-Merri.