Loges

« LOGES est un concept artistique présenté à la cité de la Grande Borne à Grigny dans l’Essonne. Des artistes contemporains s’installent dans des loges des gardiens au sein de la cité et créent avec ces derniers, en y exposant, mais aussi en y travaillant, un échange et des questionnements autour de la vie en banlieue et du rôle de l’art dans ce contexte.

« Comment pourrait-on à travers une analyse, des scénarios de vie, réfléchir sur la nature du trottoir de demain dans la cité Grande Borne, nommé cité jardin par le bailleur et dessinée sans trottoir par Émile Aillaud en 1970? »

Pour la quatrième édition de LOGES, Jean-François Guillon, l’un des sept artistes invités, a proposé une promenade photographique dans la Grande Borne. Il y fait dialoguer les œuvres des six autres artistes invités (Jeanine Échard, Émilie « Aleteïa » Garnaud, ICI MÊME, Ulysse Ketselidis, Lucile  Lenglet, Pierre Prigent) et celles toujours visibles des artistes ayant participé au projet d’origine. Le trottoir, absent du projet architectural, est au centre des créations artistiques exposées et photographiées et des textes de Marie Schuch, concepteure du projet, Martine Bouchier, Charlotte Lardinois, Pierre-Antoine Tiercelin et Roselyne de Villanova. À travers des approches multiples, Loges, Lieu exploré – Le trottoir – Espace public nous ouvre à nouveau les portes d’une cité en pleine évolution. »

Quatrième de couverture, Loges, édition de la ville Basse, 2013.

Livre en vente à Contexts – 22 €