Mémoire en demeure

Livre / DVD co-édité par a.p.r.e.s éditions et Eternal Network
Publié en 2007
Prix : 25 €

Mémoire en demeure, projet artistique réalisé par Tadashi Kawamata à Saint-Thélo (Bretagne), dans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires de la Fondation de France, relève un défi singulier : créer un espace d’échange entre activités passées et présentes.

Durant trois étés successifs de 2004 à 2006, Tadashi Kawamata a réuni autour de lui des étudiants en art et architecture, français et étrangers. Ils ont réfléchi ensemble à la réhabilitation de trois anciennes maisons de tisserands, initialement vouées à la disparition, donnant lieu à la construction d’un belvédère et d’une passerelle.

Mémoire en demeure illustre un modèle opératoire fondé sur le partage des idées et du travail qui incite à réinventer la notion de communauté ainsi que la fonction et l’usage de l’oeuvre.

L’édition vient témoigner de l’ensemble des trois workshops qui se sont déroulés pendant trois ans. Le DVD propose un documentaire d’une durée de 60 minutes qui suit l’évolution et la réalisation du projet de l’artiste Tadashi Kawamata pendant cette période.

Ce livre, publié à l’occasion de l’Atelier Interlocal d’Art et d’Architecture, Saint-Thélo, d’août 2004 à septembre 2006, a reçu le prix spécial du jury du prix d’architecture Bretagne en 2008.

Mémoire en demeureMémory in progress. Textes de Tadashi Kawamata, Daniel Le Goff, Anastassia Makridou-Bretonneau. Film réalisé par Gilles Coudert et Damien Faure. Edition bilingue (français / anglais) / DVD sous-titré en français et en anglais, format : 15 x 21 cm (relié), 80 pages, DVD vidéo 60 mn

°

Memory in progress, the art project by Tadashi Kawamata in Saint-Thélo in Brittany created within the framework of the New Patrons model of the Fondation de France, has taken on an unusual challenge : to create a space of interaction between the past and the present, between memory and the desire for a future.

Over three consecutive summers from 2004 to 2006 Tadashi Kawamata was joined by students of art and architecture of different nationalities. They worked together on the refurbishment of three old weavers’ cottages, initially due for demolition, and they built a belvedere and a walkway.

Memory in progress illustrates a way of working based on sharing ideas and work and invites us to re-think the notion of community as well as the function and use of a work of art.