Thierry Fournier cv

Thierry Fournier vit et travaille à Aubervilliers. Architecte de formation, il expose ses premiers travaux à la fin des années quatre-vingt dix. Interdisciplinaire, sa démarche associe arts plastiques, performance, musique et création scénique.

Dispositifs visuels ou sonores, installations ou performances, ses travaux se déploient dans l’expérience sensible, voire physique, qu’elles proposent : un bassin d’eau retient brièvement les dessins des spectateurs, les trajectoires d’un point lumineux éveillent la voix d’une femme qui nous appelle en retour, un projecteur de diapositives cherche le point sur une image trouble, un écran retransmet l’image de ce qui se trouve derrière lui avec 24h de décalage, un emballage en polystyrène devient un paysage de glace parcouru de séismes sonores… Transposant les images et les objets du réel ou basées sur leurs propres matériaux, ces œuvres qui jouent avec les ambigüités de la perception interrogent à la fois la présence et les rapports sociaux de leurs spectateurs.

Ses créations ont été présentées dans de nombreux musées et festivals en France et à l’étranger : Centre Pompidou, Festival d’Automne, Ménagerie de Verre (Paris), Lelabo (Paris), Musée des beaux-arts de Nancy, FRAC Haute Normandie (Rouen), Chartreuse de Villeneuve lez Avignon – CNES, Festival international Next (Valenciennes), Lux Scène nationale de Valence, Kawenga Territoires numériques, Festival Ososphère, École des beaux-arts de Rennes, Nibelungen Museum (Allemagne), Goethe Institut (USA), Techniches Museum Wien (Autriche), expositions internationales de Aïchi (Japon) et Saragosse (Espagne), etc.

Il enseigne et mène des recherches à l’École nationale supérieure d’art de Nancy, à l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, et à Sciences Po Paris.

Thierry Fournier est représenté par Grégory Diguet / Bipolar, et par Frédérique Payn.

Plus d’informations sur le site de l’artiste.